Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chevaliers de la Table Ronde.

Publié le par Perceval

Le mythe arthurien est une légende mystique et merveilleuse, une saga passionnante dans laquelle le roi Arthur, entouré des chevaliers de la table ronde, défie ennemis et maléfices pour conquérir le Graal et rétablir la paix dans son royaume. arthur-knights-table-2 Les chevaliers de la Table Ronde constituent, dans la légende arthurienne, un ordre chevaleresque au service du roi Arthur chargé de mener la quête du Graal et d’assurer la paix du royaume. King Arthur's Round Table WinchesterLa Table Ronde en elle-même fut dressée après que Merlin l’Enchanteur eut révélé à Arthur la nécessité de créer une assemblée faite de preux chevaliers afin de retrouver le Graal. La Table Ronde rappelait qu’ils héritaient de leur place uniquement sur leurs mérites, et qu’ils étaient à ce titre tous égaux.  La distance par rapport au roi peut réintroduire une hiérarchie, ce siège est choisi au hasard parmi les derniers. Elle symbolise l’égalité et la fraternité entre les chevaliers. Outre l’intérêt de rassembler les meilleurs chevaliers du royaume cette table était destinée à recevoir le Graal, quand il aurait été retrouvé.

 La Chevalerie

La chevalerie est le terme qui désigne l’institution féodale des chevaliers et les valeurs qui lui sont associées ou par le biais de la littérature, notamment le courage, l’honneur, la générosité et la notion d’amour courtois.

Qui pouvait devenir chevalier?

La chevalerie est socialement composite. Elle entretient des rapports assez complexes avec la noblesse. La noblesse au moyen âge n’est pas un statut ou un privilège mais une qualité d’intensité variable.chevalier_PH_91412 Tous les chevaliers n’étaient pas guerriers à plein temps, il existait des chevaliers-paysans vivant en communauté  dans des habitations fortuites. Le chevalier resta en contrebas, il mange parfois à la table du seigneur, partageant sa vie aventureuse avec ses fils, mais il est bien souvent d’origine sociale moindre. La chevalerie a été pour certains hommes du moyen-âge un ascenseur social, mais nombre de chevaliers sont issus d’anciennes famille noble : ils en sont les cadets célibataires et sans héritage, voire des bâtards. Quelles que soient les origines du chevalier, l’équipement de base du chevalier ( heaume, haubert, épée, cheval )  représentant le revenu annuel d’une seigneurie moyenne de cent cinquante hectares.

Comment devient-on chevalier ?

 

Adoubement chevalier 2L’adolescent accède à ce titre et à cet état après un apprentissage à la suite duquel il sera adoubé.  Avant l’adoubement, vers l’âge de sept ans, il est placé chez un seigneur qui sera son parrain. Il y gravit tous les degrés de l’éducation qui visent à en faire un guerrier. Il aide les chevaliers au tournoi et à la guerre.

Le chevalier est un soldat au service d’un seigneur, et un professionnel de la guerre, il vit souvent au château et doit être fidèle à son seigneur, lorsqu’il est vassal.

 
 
Les devoirs du chevalier

Envers sa dame :  Le comportement élégant d’un chevalier est la courtoisie. Elle se charge d’une dimension amoureuse, incarnée dans le personnage de Lancelot. L’amour courtois est chanté par les troubadours et les trouvères. Le chevalier doit mettre son épée au service du pape et des faibles. Les qualités de chevalier sont la sagesse, la prouesse, la générosité et la fidélité.

Knights names of the Round Table Parmi les chevaliers de la Table Ronde, citons:

Arthur : Fils d’Uther Pendragon, roi des Bretons et d’Ygraine, veuve de Gorlois, duc de Cornouailles, est un personnage très important de la mythologie bretonne. Emmené par Merlin lorsqu’il est encore enfant et confié à Antor, il est le seul à pouvoir tirer Excalibur de son socle. Il est le roi de la Table Ronde.

 

Agravain The fight in the queen's (304) Agravain : Fils du roi Loth d’Orcanie et de la reine Morgause. Il est le neveu du roi Arthur et le frère de Gauvain. Un des dénonciateurs des relations entre Lancelot et Guenièvre. Lors de son intervention au procès de Guenièvre, Lancelot se venge en le tuant.

Galaad speedgal

 

Galahad : Fils de Lancelot du Lac, vainqueur de la quête du Saint Graal avec Bohort et Perceval, il est le seul à pouvoir regarder à l’intérieur de la coupe ; C’est le plus jeune chevalier de la Table Ronde ; le seul assez pur pour s’asseoir sur le siège périlleux sans en être englouti.

 

GauvainGauvain : C’est le chevalier modèle et le meilleur de tous. Il fait preuve d’une courtoisie exemplaire pour tous les autres chevaliers de son temps. Il porte fréquemment l’épée du roi Arthur. Il  se bat pour Arthur mais se fait tuer par Lancelot. Lancelot pylelslasm

 

Lancelot : Il est l’un des chevaliers de la Table Ronde. Faisant ainsi partie du cycle du Graal. Il est l’archétype du chevalier courtois au service de sa dame, étant même prêt à sacrifier son honneur pour rejoindre celle-ci. Cependant, cet amour sera à l’origine de sa perte et l’empêchera de trouver le Saint Graal. Seul son fils, Galahad le Pur, aura ce privilège. Lors de son enfance, il fut emporté dans un lac par Viviane ( la dame et fée des lacs) ;  Lancelot fut le sauveteur de Guenièvre, il est reconnu le meilleur chevalier du monde et l’égal de Gauvain dans la Table ronde. Il tue Gareth, Agravain puis Gauvain pour Guenièvre. Perceval hjfserp

 

Perceval : Fils de Pellinore, il est le vainqueur de la quête du Saint Graal avec Bohort et Gahalad.

 

Tristan : Fils du roi Mélioda de Liories, il est l’époux d’Iseut aux mains blanches et amant d’Iseut la blonde. Le deuxième meilleur chevalier du monde Yvain

 

Yvain : Fils de Morgane et du roi Urien, Il est l’un des meilleurs chevaliers de la Table ronde ; banni par Arthur ; fidèle au roi et aux quêtes ; il est accompagné d’un lion.

 

 Conclusion

Le XIIe siècle fut sans doute le siècle d’or de la chevalerie. Celle-ci se structurait comme une véritable classe avec ses codes, ses valeurs et son mode vie.Chevalier tournoi 2 La cavalerie perdit sa primauté sur les champs de bataille, du fait de la réutilisation de nouvelles tactiques, ou de la mise au point de nouveaux armements. Si l’alourdissement des armures des cavaliers et des montures put un temps pallier ses faiblesses, la diffusion des armes à feu sur les champs de bataille dès la seconde moitié du XVe siècle porta un coup fatal à la chevalerie comme force militaire. A la même époque apparaissent les ordres de chevalerie au rôle essentiellement politique.

Sources:  Michel Vital Le Bossé, professeur de philosophie et passionné des légendes arthuriennes...

Commenter cet article